Bas nylon

La lingerie et les dessous féminins est un univers qui est dans une dynamique d’innovation permanente. Les femmes, cibles privilégiées de ce domaine, suivent de près les nouveautés pour leur confort, leur sensualité et leur plaisir, à elles et leur conjoint.

Combinant la sensualité au charme, le bas nylon est un des accessoires vestimentaires préférés des femmes.

Petite histoire du bas en nylon

Le bas est ce petit vêtement couvrant et protégeant les jambes d’une femme. C’est, en fait, l’équivalent d’une chaussette qui était d’abord en laine, ensuite en soie et enfin en nylon.

Le bas est célèbre pour sa finesse et sa transparence et la quasi inexistence de coutures. Le bas nylon est ce vêtement sensuel qui épouse la forme de la jambe depuis l’orteil jusqu’à la cuisse en la gainant.

C’est l’américain Wallace Carothers qui conçut en 1935 le nylon pour la firme DuPont, une matière révolutionnaire en ce temps, et qui était destinée aux brosses à dents. Par la suite, le monde des dessous féminins s’en est emparé pour notre plus grand plaisir, sous l’appellation « bas en soie synthétique ».

Durant la période de la deuxième guerre mondiale, les femmes ne trouvaient presque pas de bas en nylon. En effet, ce matériau était utilisé pour les parachutes des soldats et donc n’était plus accessible. Il devint même un symbole de résistance à travers les femmes qui vendaient les leurs pour soutenir les soldats américains.

La période d’apogée du bas en nylon

Le bas nylon ne file pas, il est doté d’une fibre légère et solide. Sa souplesse a séduit beaucoup de femmes et a changé la vision du monde de la lingerie. Le bas connut sa période de gloire entre les années 1940 et 1960. A l’époque, c’est la France qui était le leader mondial du bas en nylon. Ce dessous était considéré comme un produit de luxe et ce sont les grandes maisons comme Dior qui le commercialisèrent à partir des années 1950. Elles en firent un produit populaire et séducteur. Cependant, avec l’apparition de la mini-jupe, les femmes ont préféré au bas en nylon, le collant et le premier entama une période de déclin.

Retour en force du bas en nylon

Vers les années 1970, les femmes renouèrent avec le bas en nylon. En effet, ce n’est plus son aspect pratique qui les attirait, mais plutôt son aspect sensuel et charnel qui les a de nouveau attirées. Les femmes recherchent de plus en plus le bas tel qu’il est apparu, avec un revers en double nylon, avec ou sans couture et un œillet de finition et essentiellement accompagné d’un porte-jarretelles.

Le bas en nylon est le gage d’une sensualité certaine, un corps galbé et ferme. Cependant, les métiers à tisser des bas sont de plus en plus rares et ne dépassent pas une dizaine de machines dans le monde entier. Seules certaines marques garantissent encore une fabrication à l’ancienne.

La majorité des célèbres stylistes et créateurs de mode ont remis au goût du jour ce vêtement, comme John Galliano et la fameuse Chantal Thomass.